Mission

 

Le Centre d'analyse et de suivi de l'indice Québec (CASIQ) est un organisme sans but lucratif qui a pour unique mission d'assurer le maintien et la mise à jour des indices de la gamme Indice Québec et les indices territoriaux de la gamme Indices Canada. Il est le fruit d'un partenariat entre le Département de finance de l'Université de Sherbrooke et l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC).

Pour l'assister dans sa mission, le CASIQ bénéficie du soutien d'un comité aviseur dont le rôle est d'établir et de voir à l'application de la Politique de maintien et de suivi de l'indice. Il est composé de six personnes œuvrant ou ayant œuvré dans le domaine du placement professionnel et du directeur du CASIQ.

La gamme Indice Québec compte actuellement deux indices. L'Indice Québec 120 qui est un indice général montrant l'évolution des valeurs (indice prix) sur le marché et l'Indice Québec 30, qui est un sous indice de l'indice général. Ce dernier regroupe les titres de forte capitalisation et de plus grande liquidité. Pour voir ses titres inscrits à l'indice boursier, une compagnie doit répondre à trois critères dits d'entrée et de sortie :

  • avoir son siège social au Québec ;

  • être inscrite comme émetteur assujetti au sein de la CVMQ ou répondre aux exigences des lois analogues dans les autres juridictions nord-américaines ;

  • avoir ses titres inscrits à la cote de une ou de plusieurs bourses nord-américaines.

Les indices de la gamme Indice Québec se distinguent d'abord par la méthodologie utilisée pour définir l'aspect québécois des sociétés retenues. Cette définition du " contenu québécois " et l'inclusion ou l'exclusion dans l'indice ne sont pas effectuées en fonction du seul critère de domiciliation des sociétés. Elles dépendent plutôt d'un ensemble d'indicateurs qui définissent la contribution à l'activité économique du Québec : principale place d'affaires, conseil d'administration, dirigeants, employés, centre de production et contrôle du capital et/ou des activités, etc.

Le deuxième élément original de l'Indice Québec 30 comme de l'Indice Québec 120, est l'utilisation d'un exposant 2/3 appliqué à la valeur marchande du flottant des entreprises (voir méthodologie de calcul de l'indice). Cette procédure permet de lisser l'importance relative de chacun des titres présents dans l'indice, éliminant la nécessité d'imposer un plafond artificiel (CAP) pour éviter la prépondérance d'un ou deux titres dans un indice. Ces plafonds (CAPS) ont pour inconvénient majeur de ne pas permettre de participer pleinement à la hausse des cours tout en laissant participer pleinement aux baisses alors que la procédure retenue pour les Indices Québec permet de suivre tous les mouvements de prix des titres qui composent l'indice.

Les indices de la gamme Indices Canada sont définis selon les mêmes caractéristiques que ceux de la gamme Indice Québec. Ils sont désignés par le nom de la province ou du regroupement de provinces qui a été retenu comme unité de découpage et de calcul. Les règles de composition et de gestion qui s'appliquent à ces indices sont les mêmes que celles qui s'appliquent aux indices de la gamme Indice Québec, les critères d'entrée et de sortie sont transposés et adaptés en fonction des territoires de référence et des juridictions qui s'y rapportent.

La gamme Indices Canada regroupe les indices suivants : Indice Ontario-40 ( IO-40), Indice Atlantique-15 ( IA-15), Indice Prairies-10 (IP-10), Indice Alberta-25 ( IAb-25) et Indice Colombie britannique-20 (CB-20).

 
Copyright © 2005
Centre d'Analyse et de Suivi d'Indice Québec